Dire ce qu’on apprend à l’école maternelle


Ce que disent les programmes de 2008 pour l’école maternelle

L’objectif est d’apprendre à l’enfant à comprendre ce qu’est l’école sa spécificité, ce qu’ils y font, ce qui est attendu d’eux, ce qu’on apprend à l’école et pourquoi on l’apprend. Ils comprennent la valeur des consignes collectives. Ils apprennent à poser des questions ou à solliciter de l’aide pour réussir dans ce qui leur est demandé. Ils établissent une relation entre les activités matérielles qu’ils réalisent et ce qu’ils en apprennent (on fait cela pour apprendre, pour mieux savoir faire). Ils acquièrent des repères objectifs pour évaluer leurs réalisations ; en fin d’école maternelle, ils savent identifier des erreurs dans leurs productions ou celles de leurs camarades. Ils découvrent le lien entre certains apprentissages scolaires et des actes de la vie quotidienne.

À la fin de l’école maternelle l’enfant est capable de dire ce qu’il apprend. http://www.education.gouv.fr/bo/2008/hs3/programme_maternelle.htm Ce que dit la brochure ministérielle Aide à l’évaluation des acquis en fin d’école maternelle (février 2010) Dire ce qu’il apprend

Cette compétence est en fait très complexe. Elle n’est pas encore stabilisée en fin d’école maternelle et sera toujours plus ou moins à conquérir car l’identification de ce qui est appris au travers de ce qui est fait peut être délicate dans de nombreuses occasions. En fin de GS, il importe de s’assurer que les élèves savent prendre de la distance par rapport à ce qu’ils font, perçoivent des enjeux qui dépassent la fin de la tâche, font la distinction entre « faire quelque chose » et « savoir » ou « savoir-faire » : par exemple, ils savent, s’ils ont des images d’objets à coller selon que leur nom comporte un son donné et la place de ce son dans le mot, que ce qui compte n’est pas le collage mais la bonne discrimination des sons.

Pour que les enfants entrent dans cette réflexion et saisissent les enjeux d’apprentissage au-delà des activités, le maître doit faire preuve de la plus grande clarté au moment des consignes (« vous allez apprendre à … » ; « vous allez vous entraîner à … » ; « vous allez chercher comment… » ; « vous allez apprendre pourquoi… ») et des bilans d’activités (analyse des réalisations, critères de correction et d’appréciation), dans les temps d’évaluation. En vue d’une évaluation-bilan, les observations porteront sur des éléments en relation avec cette compétence, et pas seulement sur les réactions et réponses à la seule demande de « dire ce qui est appris » : la question ainsi posée aux enfants peut d’ailleurs ne pas avoir grand sens pour eux.

Indicateurs d’acquisition de la compétence « dire ce qu’il apprend » :

L’enfant sait justifier une réalisation, une réponse. Il est en mesure de mettre en rapport une production avec la consigne donnée ou avec des critères de réussite énoncés précédemment pour s’assurer qu’il a réalisée et réussie ce qui était demandé.

Il est capable de porter un regard objectif sur ses productions et celles de ses camarades, d’identifier des erreurs, au-delà d’une simple appréciation comme « j’ai fini », « c’est pas fini », « c’est pas bien », « c’est pas beau ».

Il est capable de commenter de manière pertinente ses réussites ou ses ratés quand on examine avec lui un cahier ou classeur qui regroupe ses productions : il sait dire pourquoi il avait réussi ou pas, sait dire ce qu’il faudrait faire pour réussir, identifier ce qu’il ne savait pas ou ne savait pas faire quand il a commis telle erreur.

Il est capable, sur la base d’indices le cas échéant (photos, pictogrammes), de faire le bilan d’une demi-journée ou d’une journée de classe et de distinguer ce qui a été « fait » (les activités matérielles) et ce qui a été « appris » ou « travaillé » (le contenu même des activités ; les enjeux de connaissances ou de savoir-faire).

http://media.eduscol.education.fr/file/evaluation/36/9/aide_evaluation_GS_maternelle_presentation_guide_136369.pdf


Documents joints

Aide évaluations GS présentation
Aide évaluations GS présentation

Publié mercredi 24 février 2010 par  CPC Numérique Educatif

Agenda

  • 02/10 : Conférence de Rémi Brissiaud (Cayenne et RM) (C1,C2)
  • 22/11 : Conférence de Madame Brikké (ELVE) (enseignants de Cayenne et RM) (C2,C3)
  • 05/03 : « Histoire et Proximité » par E. Epailly (C3)
  • 02/04 : « Découvrir les monde et proximité » par E. Epailly (C1)

Brèves

23 mars 2012 - Fonds de cartes

Des fonds de carte des pays du monde entier, des continents….Mais surtout de la (...)

9 mars 2012 - Le développement du numérique à l’école.

Un article du Figaro à propos du développement du numérique dans les écoles.